• Amelie Pelletier

La série photos Saint-Julien, la résidence senior



Bernadette me reçoit chez elle avec un grand sourire. Posé dans son salon, un beau bouquet de roses. « C’est mon amie qui me l’a offert. Pendant le confinement, elle faisait mes courses. Je voulais la remercier en l’invitant à déjeuner. Elle est arrivée avec ce bouquet. » Une petite anecdote qui en dit long.

A 86 ans, elle m’apprend qu’elle est née à Château Gontier, que sa famille est éclatée un peu partout…loin, qu’elle a travaillé à l’administration de la maison de retraite Jeanne Jugan où sa route a croisé celle de Marie-Thérèse qui devient son amie.

C’est elle qui l’informe de l’ouverture prochaine d’une résidence senior au sein de l’espace Saint-Julien. Le mélange des générations au cœur du projet la séduit. A la retraite depuis dix-huit ans, elle aime la vie associative.

Troisième d’une fratrie de sept enfants, célibataire, Bernadette aime l’idée d’être entourée au quotidien de bébés, d’enfants, de ressentir près d’elle la dynamique de la vie et la magie qu’exercent les enfants sur les personnes âgées.

Le contact avec les autres lui est indispensable. Enfant, elle accompagnait sa mère qui rendait régulièrement visite aux personnes âgées du quartier ou donnait des paniers de légumes aux familles démunies. Le jardin familial donnant sur celui des sœurs hospitalières, elle allait tout naturellement voir les personnes âgées.

Avec seize neveux et nièces, quarante-trois petits neveux et nièces et treize arrière petits neveux et nièces, Bernadette n’oublie l’anniversaire de personne, prend soin d’appeler sa tribu, tient à jour un carnet dans lequel figurent les prénoms, dates d’anniversaire, numéros de téléphone et adresses de chacun. Pour combler les trous de mémoire des uns et des autres, c’est elle qu’on appelle : « Nado, tu me dis la date de naissance de… »

En plus de ce précieux carnet qui symbole l’importance de la relation à l’autre dans sa vie, c’est le tableau qui représente le magasin ayant appartenu à son grand-père qu’elle emportera pour sûr avec elle. Le tableau lui vient de sa mère née dans la maison et qui lui disait toujours : « J’ai été conçue dans cette chambre et je suis née dans l’autre petite chambre ».


Pour en savoir plus sur le projet Saint-Julien: https://www.espacesaintjulien.org/

© AMELIE PELLETIER PHOTOGRAPHY 2020 - tel: 06.86.98.30.48 - Siret: 832 838 411

Mentions légales