• Amelie Pelletier

La série photos Saint-Julien, mélanger les âges



Une chose est sûre, elles ne sont pas très bavardes, concentrées sur la partie de Triominos qu’elles viennent de commencer ou intimidées par ma présence.

« Tu joues Camille », dira régulièrement Paulette au fil du jeu. Elle n’entend plus très bien mais a un sourire à tomber et une jolie pointe d’humour.

« Ils sont réveillés mes frères ? » s’interroge Camille auprès de ses parents. Ils reviennent tout juste de leurs camps, fatigués, ils dorment. Camille a hâte de les revoir.

Paulette est originaire de la Sarthe et vit en Mayenne depuis très longtemps. Pour élever seule trois enfants, après le décès de son mari, elle avait besoin d’un travail qui lui permette d’être présente pour eux les week-ends. C’est ainsi qu’elle rejoint le service Entretien de Saint-Julien de 1978 à 1994. C’est l’une des premiers salariés et précise que les premiers pensionnaires de l’EHPAD sont arrivés aux alentours de Noël.

Aux heures perdues, « on jouait aux cartes avec eux et puis on aimait bien », raconte-t-elle avec un beau sourire.

L’après-midi touche doucement à sa fin, la partie est terminée, un petit goûter est partagé. Des anecdotes et des plaisanteries sur des souvenirs communs accompagnent ce moment. Le confinement aura rapproché les voisins. Une famille de trois enfants et Paulette qui vit seule. Être présents les uns pour les autres, veiller dans le respect, partager des temps de vie, créer des souvenirs porteurs de valeurs pour les enfants, offrir une présence vivifiante aux plus âgés. Ce sont bien là, une partie des valeurs portées par le projet Saint-Julien et plus particulièrement de l’accueil périscolaire dont Camille fait partie et qui intégrera l’espace intergénérationnel.


Pour en savoir plus sur le projet Saint-Julien: https://www.espacesaintjulien.org/